UN DIGNIATAIRE MUSULMAN FAIT SA PRIERE POUR LE PEUPLE JUIF

28 juin 2008

Par le Sheikh Abdel Hadi Palazzi, directeur de l’Institut Culturel Italien de la Communauté musulmane, co-fondateur musulman et co-président de l’Amitié Israël Islam, Root & Branches Ass. Ltd.

Paru dans www.IsraelNationalNews.com du 21 décembre 2007 et traduit par Albert Soued, écrivain, www.chez.com/soued/conf.htm

En tant que sheikh Musulman sioniste et ami du peuple Juif, je ne peux pas me taire. Je sens un besoin moral de déclarer que les Nations du Monde sont encore une fois en train de préparer de mauvais jours au peuple Juif.

L’Administration Américaine qui se dit être en faveur d’une supposée guerre contre la terreur est prête à accepter une terreur islamique financée par l’Arabie saoudite, ainsi qu’un diktat Saoudien obligeant les Juifs à se retirer de la Terre d’Israël. Par ordre venant de “ses amis Américains”, le peuple Juif risque d’être ramené aux “frontières d’Auschwitz”, selon l’expression d’Abba Eban (1).

Les peuples sont rarement satisfaits de leurs hommes politiques et, aujourd’hui, les Israéliens sont dans cette situation. La plupart d’entre eux se sentent trahis aussi bien par les politiciens de gauche qui tentent de faire passer la reddition devant Abou Mazen comme “un pas vers la paix” que par les politiciens nationalistes connus qui déclarent s’opposer à la déportation des juifs hors de Judée-Samarie, mais qui ne lèvent pas le petit doigt pour l’empêcher.

Plus le temps passe, plus on constate que la direction morale du peuple Juif est limitée à une minorité impuissante. Le cauchemar d’Oslo est récurrent et il est devenu plus sombre à Annapolis. C’est la raison pour laquelle on a créé récemment à Jérusalem un Nouveau Congrès Sioniste, une fédération d’organisations diverses, authentiquement sionistes, bénies par le nouveau Sanhedrin (2) et par les rabbins Israéliens qui font le plus autorité. Ce Congrès a de plus le soutien de 30% du public laïc concerné. J’ai regretté de n’avoir pas pu assister à cette réunion d’installation, qui s’est déroulée le 27/11/07 à Jérusalem. Mais je suis reconnaissant à Allah le Sublime de m’avoir donné l’opportunité de remercier Pr Hillel Weiss pour l’honneur qu’il m’a fait en m’invitant et en transmettant mes vœux aux participants.

J’étais heureux d’avoir eu l’opportunité de répéter que les territoires de Judée-Samarie sont le foyer qu’Allah a donné au peuple Juif et que toute tentative de voler les propriétaires légitimes est une déclaration de guerre contre le décret divin. Selon mon humble avis, chacune de mes sœurs juives et chacun de mes frères juifs est moralement obligé de lutter pour maintenir l’intégrité de la Terre d’Israël, afin de faciliter la mission du peuple Juif d’être “la lumière des Nations” et d’ouvrir la Voie de la Rédemption.

Les “lobbies” du pétrole imposent leur volonté de poursuivre Oslo et ils obligent tout le monde civilisé à s’incliner devant un maître de la kleptocratie, tel que Abou Mazen, et à financer la terreur anti-juive. En ces jours tragiques, mon cœur est avec les Juifs en Israël, avec ces familles juives qui risquent d’être déportées de Judée Samarie pour apaiser les princes du pétrole et leurs homologues occidentaux.

Je prie pour que cette épreuve soit surmontée et défaite par de nouveaux dirigeants Juifs, qui montreront que le rêve sioniste est encore vivant. Dans le passé, le rêve du peuple Juif de vivre en paix et en sécurité dans la Terre d’Israël n’a pas été effacé par des gouvernements puissants, et aujourd’hui ce rêve ne sera pas non plus effacé, malgré les tentatives des dictateurs Arabes, des politiciens Américains qui cèdent à leurs exigences, et des politiciens Israéliens corrompus qui se sont soumis à Annapolis. On pourrait facilement entrevoir que le cauchemar qui a commencé à Oslo va maintenant atteindre un niveau terrifiant, avec une ascension probable des gangsters du Hamas, dans les régions évacuées par Israël, incluant même Jérusalem.

Le président Bush prétend lire la Bible tous les jours, mais il semble oublier qu’il y est écrit que la Terre d’Israël est un cadeau de D. aux enfants d’Israël, les descendants d’Abraham, Isaac et Jacob. Ce territoire n’a pas été donné à quelqu’un d’autre, en particulier les descendants d’Ismaël, du fait que ceux-ci ont hérité d’immenses territoires ailleurs. Ainsi, celui qui cherche à voler l’héritage divin du peuple juif déclare la guerre non seulement à une nation particulière, mais à D. et à sa volonté. Aussi longtemps que les Etats-Unis ont défendu le droit d’Israël sur sa terre, Allah les a gratifiés d’une manne d’abondance et de bénédictions, alors que l’Empire Soviétique – qui a nié les droits nationaux du peuple juif (3) – a été effacé de la carte du monde.

Aujourd’hui, il y a un risque que l’Administration Américaine imite l’Union Soviétique. Je prie pour que vienne une nouvelle Administration Américaine plus respectueuse des droits du peuple Juif sur sa terre.

Notes :

(1) Un des premiers ministres des Affaires Etrangères d’Israël, d’origine sud-africaine

(2) Un Sanhedrin vient d’être élu le 17/12/07 à Jérusalem, avec le rabbin Adin Steinstaltz comme “Nassi” (chef). Le Sanhedrin est constitué de 71 personnalités religieuses et il a pour but d’amender la “halakha” ou loi juive.

(3) L’union Soviétique a été un des premiers pays à reconnaître l’état d’Israël. Par la suite, ne s’alignant pas sur la politique russe, Israël a été mis à l’index au profit d’une politique agressivement pro-arabe.

 

 

P.S/ Arabes Pour Israel  exprime ces vives félicitations au Sheikh Abdel Hadi Palazzi, pour ce témoignage exceptionnel de la part d’un dignitaire musulman qui est très rare dans notre époque.

Les paroles de Imam Abdul Hadi Palazzi me rappelle le courrier de l’Emir Fayçal à Félix Frankfurter de Mars 1919 “… Le mouvement juif est national et non impérialiste. Il y a en Palestine assez de place pour les deux peuples. Je crois que chacun des deux peuples a besoin du soutien de l’autre pour arriver à un véritable succès (…) J’envisage avec confiance un avenir dans lequel nous nous aiderons mutuellement, afin que les pays auxquels nous portons chacun un vif intérêt puissent à nouveau reprendre leur place au sein de la communauté des nations civilisées du monde Cf Renée Neher-Bernheim, La déclaration Balfour, Julliard 1969.

En 1919, l’émir Fayçal, chef de la famille hachémite, docteur de la Loi et musulman pieux, avait approuvé la déclaration Balfour, signé un pacte d’amitié avec l’Organisation sioniste, et félicité les immigrants juifs pour leur “retour” dans la patrie de leurs ancêtres.

Mais hélas, l’islam contemporain est tombé dans une tragédie. Il a été kidnappé par une hérésie née voici trois siècles dans le désert du Nedjd, le wahhabisme, aujourd’hui au pouvoir en Arabie Saoudite, et par ses nombreuses variantes, les Frères musulmans (al-Ikhwan al-Muslimun)

Aujourd’hui nous sommes à la pointe du combat pour contrecarrer ces courants destructeurs exogènes ayant fait irruption dans nos sociétés.

C’est pour ça que nous devons saluer, comme un signe de bon augure, le Cheikh Imam Abdul Hadi Palazzi le chef du Centre culturel dela Communauté musulmane de Rome.

Nous considèrons que son message est annonciateur d’une future génération musulmane tolérante, qui devra contribuer au renforcement et à l’ancrage des idéaux humains, arrachant l’homme musulman actuel aux ténèbres de l’obscurantisme, prônant la solidarité, l’assimilant à une oeuvre de piété et en mettant en garde contre le fanatisme et l’agression.

Nous devons prévoir des programmes de formation dans le système éducatif national qui, au lieu de former des esprits obtus et sclérosés, favoriseront, au contraire, l’ouverture sur les autres cultures.

Arabes Pour Israel

Notre plus cordial chalom

Le seul arabe, dit palestinien, pour qui Nous avons un profond respect

28 juin 2008

Par notre ami Sami El Soudi

Ce mercredi matin, à 10 heures locales, les terroristes islamistes de Gaza avaient déjà tiré quelque 25 Qassam, sans compter les obus de mortier, sur Sderot, les kibboutz du Néguev occidental et sur la ville d’Ashkelon, où vivent environ 120 000 personnes.   Ils méritent assurément le qualificatif de terroristes, puisqu’ils s’attaquent systématiquement à des civils. De plus, les islamistes, ce faisant, se rendent coupables de crimes de guerre, au regard de la législation internationale en vigueur.   

Certes, dans divers communiqués, ils prétendent qu’il s’agit d’une riposte aux raids israéliens d’hier (20 miliciens tués. Ndlr.), et à l’élimination de l’archi-terroriste Oualid Bin Obedi, le chef du Djihad islamique en Cisjordanie. Obeidi fut le responsable direct de l’assassinat de dizaines d’Israéliens et de Palestiniens, notamment de 11 Israéliens, lors de l’attentat terroriste qu’il ordonna contre un restaurant de l’ancienne gare routière de Tel-Aviv, le 17 avril 2006.   Les Brigades Al-Qods, qu’il commandait, sont à l’origine de la plus grande partie des assassinats collectifs menés en Israël durant ces dernières années.   

Le président de l’Autorité Palestinienne, M. Mahmoud Abbas, qui a qualifié les événements d’hier à Gaza de “véritable massacre”, a associé les Palestiniens de la rive occidentale du Jourdain à un deuil de trois jours, décrété par le Hamas. On atteint ainsi le comble de l’hypocrisie.   Parlant de massacre, les terroristes lanceurs de Qassam, tués lors des affrontements avec Tsahal, dans le quartier de Zeitoun, à la lisière est de Gaza-city, sont précisément ceux qui ont opéré un authentique massacre, cette fois, contre les forces de l’Autorité Palestinienne, en juin dernier. Ce carnage avait inclus la précipitation d’officiers de Mahmoud Abbas depuis le toit de l’un des rares gratte-ciels de Gaza.   

D’ailleurs, qu’on ne s’y trompe pas, les forces de sécurité de l’AP accueillent chaque annonce de victimes dans les rangs des combattants du Hamas dans une liesse sans retenue, de laquelle j’ai plusieurs fois été témoin oculaire.   Là ne s’arrête pas l’hypocrisie populiste de la direction du Fatah, puisque je suis en mesure d’affirmer que ce sont leurs services qui ont indiqué aux Israéliens la planque d’Obeidi, ainsi que les heures auxquelles les commandos pourraient l’y cueillir. Ce transfert d’information s’inscrit dans la coopération routinière entre les deux entités. Pour l’AP, il s’agit d’éliminer de son territoire tous les chefs des branches armées islamistes qui défient son autorité et l’empêchent d’établir l’ordre.   

Cette association, dont l’AP est demanderesse, n’est un secret pour personne, puisqu’elle a fait l’objet de discussions et de mentions officielles lors de la récente visite de George W. Bush à Ramallah.   A noter encore que les commandos israéliens n’ont pas cherché à abattre Obeidi : ils ont, au contraire, encerclé le bâtiment dans lequel il avait trouvé refuge, situé dans le bourg de Kabatyia, dans la proximité de Djénine Forts de cet encerclement, les militaires ont demandé aux occupants de la maison d’en sortir, les mains au-dessus de leur tête. Certains des sergents d’Obeidi ont obtempéré et ont eu la vie sauve. Quant à leur chef, il a émergé du bâtiment en faisant feu de tous côtés au moyen de son fusil-mitrailleur, et c’est à ce moment qu’il s’est écroulé sous les balles des Israéliens.    

Quant à la prétention de représailles, formulée par les leaders islamistes de Gaza, tout le monde, dans la région, sait parfaitement qu’il s’agit d’une contrevérité. En fait, ce sont les Israéliens qui ripostent aux tirs incessants de roquettes sur leur population civile. Tout les acteurs et les observateurs des événements actuels sont conscients de ce qu’en cas de cessation de ces activités terroristes, les raids de Tsahal à Gaza s’arrêteraient instantanément.   C’est ici le lieu de se demander pourquoi les trois agences de presse, AP, Reuters et AFP, persistent à proposer un rapport biaisé des faits, omettant, dans leurs communiqués, de stipuler la légitime défense des Israéliens, et décrivant systématiquement leur armée en termes de tueurs de Palestiniens, activistes et militants. Qu’on le sache, une fois pour toutes, ces dépêches ne constituent pas le miroir de la vérité.   

Je suis Palestinien, j’œuvre pour la création de mon Etat indépendant, et je n’ai absolument rien à craindre de l’armée israélienne. C’est d’ailleurs depuis un kibboutz frontalier de Gaza, où je suis venu observer la confrontation, que j’envoie cet article. J’y ai entière latitude de me déplacer où bon me semble, sans escorte, et d’écrire ce que je vois, selon ma plus libre interprétation. Ce matin, je viens par ailleurs de croiser les équipes de deux chaînes de télévisions arabes, ainsi qu’une autre, de la télévision de l’Autorité Palestinienne.   Il n’est pas exagéré d’affirmer que le traitement déformé de l’information par les trois media que j’ai cités, traduits en arabe, participent à encourager les bandes islamiques armées opérant depuis Gaza, qui se complaisent ainsi dans leur interprétation victimaire et pseudo héroïque de faux résistants. Ils savent que c’est de cette manière qu’ils sont perçus dans le monde, grâce aux câblogrammes frelatés, et cela participe à les galvaniser.   

En fait, tous ces terroristes agresseurs, leurs chefs, et ceux qui les dépeignent sous les traits d’activistes et de militants, ne réalisent pas qu’ils sont en train de préparer un gigantesque malheur à la population de Gaza, dont l’immense majorité ne rêve que de quitter l’enfer que les islamistes leur imposent. A tel point que les autorités égyptiennes ont dû fermer la frontière de Rafah, dans le seul objectif d’empêcher un exode massif sur leur sol.   C’est une lapalissade que seuls les ivrognes peuvent ne pas voir : l’armée israélienne est à deux doigts de réinvestir militairement la bande de Gaza. Tous les plans sont prêts dans leurs moindres détails, et il n’y a qu’à attendre que l’une des roquettes lancées par les terroristes produise un carnage en Israël pour allumer la mèche de l’explosion qui va leur sauter à la figure.   

Il est juste également de mentionner que le gouvernement d’Ehoud Olmert fait tout ce qui est en son pouvoir afin d’éviter la confrontation généralisée à Gaza. Ses soldats se contentent de frapper les terroristes en action, espérant que les pertes qu’ils occasionnent ramèneront les islamistes à la raison. Mais souvent, c’est depuis des résidences occupées par des civils palestiniens que les terroristes tirent leurs Qassam, et les Israéliens, dans la quasi-totalité des cas, épargnent ces maisons par pur souci humanitaire.   Reste que cela fait qu’il ne leur est pas possible d’anéantir la capacité du Hamas et de ses alliés de commettre leurs crimes, ce qui les mène droit au shihada. Mais une shihada qui va entraîner la mort de centaines, voir de milliers d’innocents, qui n’ont pas choisi le suicide au nom d’Allah, et qui le subiront néanmoins. Ces gens sont de véritables otages de l’hystérie fondamentaliste qui anime les hordes islamistes de Gaza. Le Hamas prépare un sacrifice humain de Palestiniens innocents, et personne, ni dans le camps arabe, ni dans le nôtre, ne tente réellement de l’en dissuader. C’est même le contraire qui prévaut, tous espèrent voir les Israéliens faire le sale boulot – ils y sont presque abonnés – et remettre ce qui restera de Gaza, enceint d’un ruban ensanglanté, à Mahmoud Abbas.    

Pour ce dernier, au plan stratégique, les tirs contre les civils israéliens représentent une aubaine inespérée, c’est peut-être la raison qui le pousse à jeter de l’huile sur le feu. Car, la semaine dernière, ni lui, ni Bush – précisément interrogé sur ce sujet – n’entrevoyaient de solution réaliste pour chasser le Hamas de Gaza. Il n’y a pas que de l’hypocrisie, on nage en plein surréalisme : quelle est donc la solution que propose Abou Mazen aux Israéliens ? Laisser tirer les islamistes sur Sderot sans intervenir ? Sans faire ce qu’il faut pour protéger leurs compatriotes ?    Autre aspect répugnant de cette confrontation : alors que, comme je l’ai décrit, les soldats de Tsahal font de leur mieux, et avec une réussite certaine, pour n’atteindre que les miliciens et les terroristes islamiques, ces derniers font tout ce qui est en leur pouvoir pour assassiner le plus de civils israéliens possibles. Si Israël faisait la guerre comme Hanya, cela ferait longtemps que Gaza ne serait plus qu’un tas de ruines bordé d’un gigantesque cimetière.   Hier matin, un sniper islamiste a ainsi abattu un volontaire équatorien, Carlos Andrés Muscara Chávez, 21 ans, qui plantait des patates dans le sable du désert, au kibboutz d’Ayn Hashlosha (Ein Hashlosha. Ndlr.). Et les islamistes se sont congratulés à l’annonce de cette “victoire magistrale”.   

Dans ce kibboutz, un village communautaire, toujours gouverné par l’idée du socialisme humanitaire, les dix autres volontaires étrangers ont décidé de rester après l’assassinat de leur camarade. Une jeune fille, frêle dans ses vingt ans et ses habits trop grands, m’a dit ce matin “que partir maintenant, ce serait trahir la mémoire de Carlos en permettant le triomphe de la barbarie”.

  Je suis assis sur une butte de gazon, mon portable sur les genoux. Je regarde les minces colonnes de fumée noire qui parsèment, ça et là, l’horizon de Gaza, où les miens tuent et meurent. De ce côté-ci, les Juifs se sont remis au travail, leur ennemi unique étant la nature hostile et avare. En face, pris dans une orgie de haine, ces adorateurs de Moloch, qu’ils appellent dieu, s’apprêtent à lui offrir un festin colossal. Ce matin, j’aimerais être né Equatorien, et être en train de planter des pommes de terre à Quito, pour remplacer celui qui leur manque, parce que l’un de mes frères l’a assassiné de sang froid.       

 P.S / ARABES POUR ISRAEL  tient à remercier Sami El Soudi  pour son  témoignage  courageux . 

60ème anniversaire d’ISRAEL:nos meilleurs voeux

28 juin 2008
A l’occasion du 60ème anniversaire
de   l’Etat d’ ISRAEL    nous vous
 présentons nos meilleurs voeux !!!

Hag  Sameah au Peuple d’Israel

“Il s’agit d’un peuple dont on a détruit

jusqu’aux ruines  , Mais  qui porte sur 

son visage le plus ancien passé du

monde“ 

 

André Malraux

Bonne Fete Israel

 

 

Bonjour tout le monde !

28 juin 2008

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

1...34567