• Accueil
  • > Non classé
  • > Dalil Boubakeur : Lorsque juifs et arabes s’unissent, ils font un travail merveilleux

Dalil Boubakeur : Lorsque juifs et arabes s’unissent, ils font un travail merveilleux

Voici de larges extraits d’une interview du Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, réalisé par le journal SVP Israël, que nous recommandons très chaleureusement à nos lecteurs.

Vous étiez présent à la Synagogue de la Victoire, lors de l’intronisation récente de Gilles Bernheim, nouveau Grand Rabbin de France. Que ressentez-vous lorsque vous assistez à un tel évènement intéressant la communauté juive ? 

J’ai éprouvé du bonheur, car j’étais entouré d’amis très chers dont Gilles Bernheim que j’admire pour sa grandeur d’esprit, sa sensibilité et sa vision d’avenir. Je suis également très admiratif par la formidable énergie déployée par Joël Mergui, le Président du Consistoire Central, J’ai toujours aimé cette grande sensibilité qui est la qualité première des juifs. Une sensibilité souvent empreinte de souffrance et même d’inquiétude qui m’émeuvent. J’espère ainsi apporter par ma présence, cette fraternité réconfortante et nécessaire, car j’ai toujours pensé que nous sommes faits pour nous entendre et partager les mêmes valeurs.

Personnellement et par rapport à votre fonction, quels liens entretenez-vous avec la communauté juive de France ? 

J’ai toujours tenu à préserver ma liberté de dire les choses telles que je les pense, les ressens et les vois. J’ai ainsi éprouvé, envers ma chère communauté juive, une affection extraordinaire que je souhaite communiquer aux autres. C’est une expérience exceptionnelle que j’ai vécue tant au niveau de la compréhension et des échanges qu’au contact de l’Intelligence. Ce qui m’a d’ailleurs valu pas mal d’hostilité de la part de mes propres amis, notamment lorsque je reçus l’ancien ambassadeur d’Israël en France, pour évoquer le rôle éminent de la Mosquée de Paris pour sauver de nombreux juifs durant la seconde guerre mondiale.

J’ai toujours admiré et rencontré de très nombreuses personnalités juives et israéliennes de très haut niveau, car leurs vies furent un exemple. Plus généralement, je suis convaincu que l’amitié judéo-musulmane en France peut être un exemple pour le monde entier et même pour nos frères du Moyen-Orient. C’est après tout notre sagesse sémitique commune qui a laissé émerger l’idée de D. pour le monde entier. Qu’attendons-nous pour faire ressurgir cette spécificité et cet héritage ?

(…)

Pour se limiter au contexte français, il faut regretter le manque de passerelles entre les deux communautés… Comment concevoir ce dialogue, cette connaissance de l’autre et les actions à mener en commun qui restent à construire ? 

J’ai toujours déploré la pauvreté du dialogue judéo-musulmane en France, qui est la conséquence directe du conflit au Proche Orient. Ceci est d’autant plus regrettable que lorsque Juifs et Arabes s’unissent, ils font un travail merveilleux.

Concernant les derniers évènements à Gaza, je crois personnellement que lorsque des organisations comme le Hamas bombardent pendant des années le territoire d’Israël, elles suscitent forcément des réactions d’Israël et exposent les populations palestiniennes à des représailles. Ce qui est irresponsable et très dangereux.

Pour répondre à votre question portant sur les actions à mener ensemble, il suffit de reprendre nos sources pour voir à quel point le Coran est apparu comme un jalon et dans le droit fil du message biblique d’Abraham ou de Moïse. C’est pourquoi, je souhaiterais aller très loin dans notre identité commune judéo-arabe. D’ailleurs, dans le Coran, il est écrit que le peuple juif est le peuple que D. a choisi.

(…)

Quelle image avez-vous d’Israël ? 

J’ai souvent été invité en Israël et j’ai promis d’y aller. J’estime pourtant – étant donné ma fonction – que je dois auparavant convaincre ma communauté de l’intérêt de ce voyage. Concernant Israël, je le vois et l’admire comme un pays en pleine expansion et qui a d’énormes possibilités grâce à l’intelligence de sa population, surtout quand on voit comment le pays a mis en valeur ses terres, en comparaison aux terres de ses pays voisins… Israël est l’expression même de l’homme livré à la nature. D’où l’importance à mes yeux, de la connaissance et de l’intelligence humaine.

Source : svp-israel.com 

Remarque du Collectif : 

ENFIN quelqu’un imam qui accepte « l’autre » et qui veux travailler avec lui et dont l’esprit est en PAIX. Merci pour cet article dans lequel chacun se retrouve, devant la sensibilité et la bonne volonté de nos amis juifs, et la communion possible avec eux. 

Quel bonheur de lire un musulman parler ainsi d’Israël et de ses relations avec les Juifs de France. Même si, en même temps, il passe sous silence des comportements répréhensibles du Hamas envers les israéliens. Merci monsieur Boubakeur. 

3 Réponses à “Dalil Boubakeur : Lorsque juifs et arabes s’unissent, ils font un travail merveilleux”

  1. Dov dit :

    Merci M. BOUBAKEUR pour votre vision , Paix entre arabes et juifs, entre sémites, entre cousins!!!

    Shalom

  2. KAMINSKY dit :

    C’est une grande émotion que l’espérance qu’un jour des milliers, des millions de musulmans uniront leur voix et leurs actions à la vôtre : quel temps béni pour tous les enfants d’Abraham

  3. KAMINSKY dit :

    Quel grande espérance vous suscitez : que des centaines, des milliers, des millions de musulmans unissent leur voix à la vôtre et nous connaîtrons enfin la paix des enfants d’Abraham pour construire, nourrir, éduquer, soigner : qu’Achem – Allah vous entende…..
    Michèle KAMINSKY

Laisser un commentaire